Dernière minute International Les grandes Unes

Algérie: Bouteflika renonce à briguer un 5ème mandat, élection reportée

Par la rédaction | APS| Le Parisien

« Il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi », écrit le président algérien dans une longue lettre adressée à ses citoyens, citant « ( mon) état de santé et (mon) âge ». Il appelle ainsi à la fondation d’une «nouvelle République ».

Un projet de Constitution de fin 2019

« Il n’y aura pas d’élection présidentielle le 18 avril prochain. Il s’agit ainsi de satisfaire une demande pressante que vous avez été nombreux à m’adresser dans votre souci de lever tout malentendu quant à l’opportunité et à l’irréversibilité de la transmission générationnelle à laquelle je me suis engagé. », annonce également le chef de l’Etat.

Abdelaziz Bouteflika précise que la présidentielle aura lieu « dans le prolongement » d’une conférence nationale » chargée de réformer le système politique et d’élaborer un projet de Constitution d’ici fin 2019.

En poste depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika avait été victime d’un AVC en 2013, il n’avait pas fait d’apparition officielle depuis.

L’annonce de sa candidature pour la présidentielle avait suscité la colère des Algériens qui manifestent depuis plusieurs semaines dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *