Dernière minute Les News Politique Société

GDN : la résolution du conflit passera aussi par un traitement objectif de l’information

Dans un post publié par Mimi MEFO, journaliste camerounaise sur sa page Facebook personnelle, on apprend que l’armée aurait montré des images insignifiantes « des exactions » commises par celle-ci.


Un état de fait qui interpelle sur les exigences déontologiques qui devrait caractériser le traitement des informations en cette période sensible de l’histoire du Cameroun.
Mimi Mefo considéré par de nombreux observateurs comme une chroniqueuse proche des mouvements séparatistes n’en est pas à son premier post polémique. L’ancienne pensionnaire de la télévision Équinoxe TV avait déjà été mise aux arrêts pour un tweet calomnieux vis-à-vis de l’armée camerounaise ; elle sera relaxée quelque temps après dans un contexte de décrispation de la crise ambiante.
Il est à noter que même s’il existe partout des brebis galeuses, l’armée camerounaise aura montré depuis le début de la crise dans les régions dites anglophones un visage républicain et patriotique dans la protection des biens et des personnes. Participant ainsi au développement sociétal des régions touchées par la crise ceci passant par des actes de construction et de reconstruction entrepris par le génie militaire, des campagnes sanitaires menées par des médecins de l’armée, mais aussi l’appui aux populations à travers le plan humanitaire mis sur pied par le Président de la République.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *