Les grandes enquêtes

Lettre au colonel BADJECK : pourquoi des documents du MINDEF classés « secrète défense » se retrouvent-ils toujours sur les réseaux sociaux !?

Par Franck Ghislain ONGUENE, Directeur de publication — CAMEROUN HEBDO.

Bonjour mon Colonel Didier BADJECK vous êtes selon moi l’interface la plus crédible entre l’armée et les civiles camerounaises c’est la raison pour laquelle je me permets de vous adresser ce matin un biais d’humeur. 
Honnêtement je suis outré et dégoûté de par le comportement répétitif et impuni de certaines personnes au sein de notre « grande muette » ! Personnellement je suis et je l’avoue, l’un des plus grands fans de l’armée camerounaise. Je fais même partie des quelques rares personnes qui pensent que notre armée est l’une des plus vaillantes du continent africain. Mais je commence à voir les choses différemment.
En effet depuis quelques mois vos collègues font preuve d’un comportement qui nous amène à nous poser quelques questions.
COMMENT EXPLIQUER QUE PRESQUE TOUS LES DOCUMENTS CONFIDENTIELS (SECRET-DÉFENSE) SE RETROUVENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX quelques heures après leur signature par le MINDEF ???
Colonel, vous êtes en charge de la communication de l’armée, comment pouvez cautionner de telles choses !? Comment des actes pareils peuvent-ils rester impunis !?
Ce matin, les populations de Yaoundé ce sont encore réveillées avec un communiqué de votre hiérarchie censé être « ULTRA CONFIDENTIEL » qui met dans la psychose les habitants de certains quartiers de la ville. 
Pardonnez-moi mon colonel, mais je trouve ça irresponsable et surtout irrespectueux de la part de notre armée qui pour quelques « likes » sur Facebook fait fuiter des documents de souveraineté nationale. Mon Colonel je ne suis pas un expert en informatique, mais je pense que vous avez des mécanismes pour savoir qui exactement dans votre ministère fait souvent ce genre de choses ! Mais depuis un moment, c’est devenu monnaie courante.
Je voudrais terminer ce biais en m’adressant à la population camerounaise jeune dont je fais partie. Nous traversons actuellement une période très sensible de notre histoire ; évitons d’être des relayeurs abrutis d’information de toutes sortes. Je suis conscient de la joie dans laquelle vous êtes généralement quand votre publication atteint les « 10 Likes », mais svp soyons conscients des conséquences que cela peut engendrer dans la vie de la nation. Sachez que si vous partagez une information confidentielle cela fait de vous un complice. Si vous partagez les images de terreur, cela fait incontestablement de vous un terroriste ! 
Simplifions nos vies pour le bien de notre pays
Le schéma est simple : JE REÇOIS UNE IMAGE QUI POURRAIT PORTER ATTEINTE AU CAMEROUN, JE SUPPRIME SIMPLEMENT et la vie continue…
Je sais que vous pensez bien faire en « informant » les autres, mais NON !!!! Vous aggraver la situation et comme là dit un jour le Président de la République, en le faisant vous devenez purement des « followers passifs ».
En somme mon colonel, la jeunesse Camerounaise vous fait confiance ; vous ainsi que tous ceux qui se battent pour préserver l’intégrité de notre patrie, mais de grâce exhortez vos collègues à faire preuve de beaucoup de sérieux et Patriotisme en ce qui concerne les dossiers sensibles qui pourraient mettre en mal le moral de la population, mais aussi celle de l’armée camerounaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *