Dernière minute Les News Sport

LFPC PLAYOFFS : La deuxième journée a rendu son verdict!

Par Sidoine FOCGO

Ce dimanche quatre matchs ont ponctué la fin de la deuxième journée des LFPC PLAYOFFS UP. 1 match nul, 3 victoires et 7 buts marqués voilà ce qu’affiche le compteur.

Le stade militaire de Yaoundé enregistre le plus grand nombre de buts pour cette journée. Le mythique club de Nkol-Ndongo a laminé les Forces Armées et Police par 3 buts à 0. Bien que AS FAP ai dominé la partie avec 56% de possession de balles, cela n’a pas empêchés les boulets de CANON de transpercer les goals à trois reprises. Le ton est donné en première période par le 1er but. Du retour des vestiaires, AS FAP ne voit que du feu. Son adversaire est décidé à en découdre. CANON sportif arrache les 3 points et se place en pôle-position au détriment de AS FAP, désormais désormais au classement de PLAYOFF L2 UP.

Toujours au Stade Militaire, FEUTCHEU FC de Bandjoun s’est fait bruler par la flamme du DRAGON de Douala. Le match était très serré et l’enjeu était énorme. Il fallait absolument éviter d’être dernier au classement des PLAYOFFS L1 UP. Les deux équipes ayant chacune perdu leur premier match avait l’obligation de sortir de là avec une victoire. FEUTCHEU FC perd le duel et s’incline face DRAGON par 0 contre 1.

Au stade annexe N°1, LEOPARD FC conserve sa place de leader en s’imposant devant RENAISSANCE FC qui a tout donné. LEOPARD a pris le dessus tout au long de la partie. La chance n’a pas souri aux joueurs de Ngoumou qui ont pourtant essayé à 10 reprises de trouver les filets de l’adversaire.

APJES – COTON SPORT, une affiche des grands jours. La rencontre la plus courue de cette deuxième journée n’a pas déçu en terme de spectacle. Ces équipes au niveau de jeux très élevés se sont neutralisé 1 but partout. Les Cotonculteurs ouvrent la marque à la 28’ avec un magnifique but de Thierry TCHUENTE. Par la suite, APEJES va réussir à malmener le champion du Cameroun en titre qui s’est très bien défendu. La très bonne défense de Garoua n’a pas su résister plus longtemps à la détermination de MFOU. Moubarack NGAMCHIYA réussi a trouvé une faille et égalise à la 54’. La pression monte et la partie devient de plus intense. Les gardiens des deux camps ont chacun subit les attaques offensives. Au terme de ce match COTON sport perd sa première place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *