Dernière minute Les News Sport

SCANDALE SEXUEL ANNONCÉ AU SEIN DU KARATÉ CAMEROUNAIS

Par Franck Erick DIFFO | www.Sport-Vibes.net

Le président de la fédération Camerounaise de Karaté est cité au cœur d’un vaste scandale sexuel au sein de sa fédération ainsi que de plusieurs autres personnes.

Depuis quelques jours maintenant, Me Emmanuel WAKAM président de la Fédération Camerounaise de Karaté et disciplines Affinitaires, se retrouve au coeur de ce qui pourrait être l’un sinon le plus gros scandale sexuel au sein d’une fédération sportive au Cameroun.

Simple message wathsapp au départ, le tract a circulé comme une traînée de poudre à la vitesse V et se retrouve désormais partout.

A la suite de cette rumeur, une autre sortie est venue mettre de l’huile sur le feu, celle du regroupement des ceintures noires du Centre qui a dressé un rapport sur les violences sexuelles au sein du KARATÉ au Cameroun. Dans ce rapport des noms des victimes et réponse de ces abus sont cités, ainsi que ceux de ces ceintures noires qui ont dressé ledit rapport.

Ce document de 19 pages dressé le 7 Juillet 2020, fait état d’agressions sexuelles, de violences sexuelles, d’abus sexuels, d’outrage à la pudeur et de bien d’autres encore.

Le président de la FECAKADA est le principal pointé du doigt ainsi que d’autres responsables de la fédération et des encadreurs techniques.

Pour le moment, aucune réaction officielle du président de la FECAKADA Me Emmanuel WAKAM n’a été faite, même si deux lettres de suspension ont été signées par ce dernier suspendant deux ceintures noires pour tentative de déstabilisation de la fédération ; deux personnes dont les noms figures bel et bien sur la liste de présence du rapport final du cercle des ceintures noires de karaté du centre. Lequel rapport incrimine pour le moment le président de la FECAKADA.

Dans une vidéo où on voit très clairement Me Emmanuel WAKAM,ce dernier tient à préciser tout d’abord que ce qui est fait actuellement, est une vaste campagne de Sabotage orchestrée par son adversaire lors des prochaines élections à la tête de la FECAKADA ALEX NDEM. ce dernier aurait été mis à l’écart des karatékas Camerounais de la Diaspora pour détournement de fonds. Me WAKAM réaffirme son engagement à faire briller le Karaté Camerounais qu’il a réussi à porté haut en Afrique,mais surtout s’engage à lutter contre toute pratique déviante visant à ternir l’image de sa fédération.

Contacté par notre rédaction, Me Emmanuel WAKAM affirme ne pas vouloir se prononcer car il a déposé une plainte auprès des juridictions compétentes et attend ce qui en sortira. Il précise que c’est un dossier qui est déjà vieux de 4 mois depuis Avril 2020.

Une affaire qui est donc loin très loin de se résoudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *